Entrepreneuriat 360 : De l’idée à la Concrétisation

Maîtrisez les compétences nécessaires pour entreprendre, de l’auto-entrepreneur au créateur de start-up : commerce, communication, organisation, gestion, management, stratégie, techniques métier… »

En 2021, la France a enregistré un record de 995 900 nouvelles entreprises, soit une hausse de 17% par rapport à 2020. Cette augmentation a été principalement portée par les micro-entrepreneurs, qui ont représenté 65% des nouvelles immatriculations. En 2021, environ 119 000 entreprises ont été créées par des chômeurs en France. Cela représente une augmentation de 6% par rapport à l’année précédente.

En 2021, environ 40% des nouvelles entreprises en France ont été créées par des femmes.

Selon les données les plus récentes, le taux de survie des entreprises en France est le suivant :

  • Après 1 an : environ 75% des entreprises survivent
  • Après 2 ans : environ 62% des entreprises survivent.
  • Après 3 ans : environ 50% des entreprises survivent.

Cela signifie qu’après 1 an, environ 25% des entreprises ferment, après 2 ans, environ 38% des entreprises ont fermé, et après 3 ans, environ 50% des entreprises ont fermé.

Ces chiffres sont des moyennes et peuvent varier en fonction de l’industrie et d’autres facteurs.

En France, environ 50% des entreprises survivent jusqu’à leur cinquième année, ce qui signifie que la moitié ferme avant d’atteindre cette étape.

Les causes de ces fermetures sont multiples. Bien sûr, il y a des causes externes difficiles à anticiper comme la concurrence intense qui peut réduire les marges et rendre la survie plus difficile, surtout pour les petites entreprises : les changements économiques, les nouvelles réglementations, les catastrophes naturelles, ou d’autres facteurs externes peuvent avoir un impact négatif sur une entreprise.

Mais les 5 causes principales sont internes et elles pourraient être anticipées :

Voici les cinq principales causes à considérer

  • Problèmes Financiers : Manque de fonds, trésorerie mal gérée, dette excessive, difficultés de financement
  • Planification Stratégique : Négligence de la croissance planifiée, adaptation aux évolutions du marché risquée
  • Gestion et Management Inadéquats : Erreurs de décision, déficit de leadership, problèmes de gestion nuisibles – gestion solide et leadership efficace, clés du succès.
  • Défis Opérationnels : Qualité médiocre, insatisfaction des clients, communication interne et externe primordiale.
  • Inadéquation entre l’aspiration entrepreneuriale et la mentalité/philosophie requises – alignement essentiel entre rêve et réalité business.

L’alignement essentiel et nécessaire entre rêve et réalité business est peut-être la plus sous-estimée : Entreprendre oui ! Mais suis je fais pour ça ? 

Dans nos formations nous prenons un grand moment pour réfléchir à ce que cela implique réellement. Selon mon expérience d’accompagnement des créateurs d’entreprise, un entrepreneur est défini comme une personne agissant en toute indépendance et assumant la responsabilité de ses actes.

Vous vous demandez peut-être pourquoi tant de gens se lancent dans l’entrepreneuriat. La réponse est simple : la liberté.
Contrairement à un employé, un entrepreneur n’est pas soumis à la subordination juridique d’autrui. En somme, il crée sa propre activité et a la liberté de définir ses horaires, de choisir ses clients, de sélectionner ses fournisseurs, et bien d’autres choses encore.

Être son propre patron, donner vie à une idée passionnante, innover et bien sûr, réaliser des gains selon sa propre voie. Cependant, avant de vous lancer tête baissée, il est crucial de vous poser une question fondamentale : pourquoi souhaitez-vous vraiment devenir entrepreneur ? Est-ce pour travailler de chez vous, concrétiser une passion, ou simplement échapper à la hiérarchie d’un employeur 

Et comment vivre l’échec ? Plutôt que de le craindre, allez vous le considérez comme une opportunité d’apprentissage. ?

Passons maintenant à la question cruciale : avez-vous les qualités pour devenir entrepreneur ?

La réponse dépend de plusieurs facteurs. Avez-vous une vision claire d’où vous souhaitez vous diriger ? Même si tous les détails ne sont pas encore définis, une vision claire constitue un excellent point de départ. De plus, soyez ouvert aux conseils et prêt à ajuster votre cap en cours de route.

Entreprendre nécessite aussi du courage. Les défis seront inévitables, mais être prêt à les relever est essentiel. Cela dit, soyez également disposé à écouter les conseils d’autrui et à accepter qu’il faille parfois ajuster votre trajectoire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Évaluation*