Selon Nielsen, les formats de proximité vont continuer à se développer très rapidement ! La définition du mot proximité par le Larousse résume à elle seule le succès de ce format de magasin. Il est « situé dans le voisinage » et « proche des préoccupations quotidiennes ».Deux atouts majeurs pour les achats du quotidien et de dernière minute.

Et le magasin Bio ?

Le secteur bio poursuit un développement rapide, s’accompagnant d’une concurrence croissante avec la distribution bio spécialisée mais aussi avec les circuits de distribution plus classiques. L’enjeu pour l’avenir est d’arriver à avoir une relation de qualité et de proximité avec les clients, les producteurs et tous les acteurs et entretenir ce format de proximité avec des valeurs fortes. Le rôle du manager de proximité est par conséquent central au sein des magasins de proximité afin de maintenir la dynamique relationnelle nécessaire au bon développement, au bien-être et à la performance de ses collaborateurs.
Pour ce faire, il a pour mission première d’animer et motiver son équipe ainsi que de développer les compétences . Plus généralement, son rôle au sein de l’entreprise est de participer à la conduite du changement.

J’ai observé un certain nombre d’erreurs assez courantes dans les magasins Bio :
-Insuffisance de management intergénérationnel
pour instaurer une collaboration harmonieuse et efficace entre les équipes.
Demander trop aux équipes. Un bon manager veille à soigner le fonctionnement de son équipe pour éviter la surcharge de travail et le stress. Des tâches réalisées systématiquement en retard, des collaborateurs qui ne parlent d’un problème qu’à la dernière minute amenant finalement le gérant à prendre en charge lui-même le travail, ou des objectifs non atteints doivent alerter le manager sur son organisation. Il est important de confier à chacun des tâches précises, en fixant des objectifs réalisables pour que chacun se responsabilise.
Management encore trop directif avec manque d’écoute !
Imposer ses idées sans écouter les suggestions potentielles de chacun pour améliorer les process ou les produits risque de réduire à néant le sens de l’initiative des salariés. L’échange, écouter les suggestions, favoriser la communication permet de conserver intacte la motivation des salariés.
-Manque de confiance en ses équipes
Le manager doit savoir déléguer en cas de surcharge de travail en faisant confiance à son équipe, mais aussi reconnaître ses erreurs. Savoir reconnaître que l’on est somme toute humain permet même parfois de se rapprocher de son équipe.
-Se concentrer beaucoup trop sur ce qui ne va pas sans mettre en avant ce qui va bien. Se focaliser systématiquement sur ce qui ne fonctionne pas, et considérer ce qui se passe bien comme la norme peut avoir un effet dévastateur sur la motivation des troupes. Savoir reconnaitre le travail, un effort même petit
Ne pas encourager ses employés à développer leurs compétences 
Si vous ne vous intéressez pas à vos employés et à leurs passions, vous détruisez sans vous en rendre compte la confiance. Si vous ne cherchez pas à développer le potentiel d’une personne qui cherche à grandir alors il vous quittera pour être mieux apprécié.
Les bons employés ont de bonnes idées, pensées, observations.  Si vous négligez vos employés sur le plan humain et émotionnel alors ils vous quitteront

Prenons l’exemple d’un agriculture Bio spécialise dans le raisin de table (n’importe lequel c‘est un exemple, on peut prendre les pèches, les oranges etc…)
Chaque jour, vos employés récoltent alors le nombre de fruit qu’il faut par jour pour livrer à la plateforme.  Vous voulez avoir le contrôle sur tout, donc vous établissez des plannings et des emplois du temps, stipulant leurs actions heure par heure et le résultat qui doit être produit
Vous êtes sur une période récolte saisonnière, exemple les vendanges et vous ne voulez pas perdre de temps La pression est intense
Petit à petit vos employés vous voient d’un mauvais œil car ils connaissent leur métier et ils voient que vos objectifs sont irréalisables ou inutiles, que vous ne les respectez pas et que vous n’avez aucun sens du management.

Si les dirigeants passaient plus de temps à essayer de  comprendre leur salariés, à prendre soin d’eux, investir en eux, et de les orienter correctement, alors aucun employé ne voudrait quitter votre entreprise.

Si vous voulez réinvestir votre posture managériale il faudra passer par :
  • une communication franche et respectueuse faisant primer l’intelligence émotionnelle tout en s’appuyant sur le constat factuel des forces en présence.
  • une capacité à se positionner en figure d’autorité qui sait trancher, assumer, déjouer pièges et jeux psychologiques, qui sait aussi se dissocier des éléments externes tout en restant dans l’empathie.
    Une véritable alchimie qui s’élabore et se travaille, jour après jour.

Nous pouvons vous aider avec une formation sur le management assertif qui est un modèle qui se construit entre congruence et bienveillance. Il se sait investi d’une mission, et s’emploie à orchestrer, motiver, responsabiliser, faire grandir, pour apporter une valeur durable à l’entreprise et à ceux qu’il accompagne.

La qualité du recrutement puis le choix du manager de proximité peut faire toute la différence !

Nos formations – BioForm’Actions (bioformactions.com)

Philippe LONGUETEAU

image_pdf